• Avant l'arrivée du SAMU

    Avant l’arrivée du SAMU

    Nous nous étions donné rendez-vous, mon mari et moi ainsi que deux autres couples d’amis, au restaurant d’un superve relais château. Il faisait très chaud ce jour-là.  Un de nos amis montra, dès son arrivée, des signes de fatigue. Son visage était très pâle. Nous avons mis cela sur le compte de la chaleur ainsi que de la fatigue du trajet en voiture. Nous pensions qu’après un peu de repos, il se sentirait mieux, mais ce ne fut pas le cas. Au cours de l’apéritif, l’état de notre ami ne s’était aucunement  amélioré. Tout au contraire il commençait à éprouver une gêne pour respirer. Quelques instants plus tard, cette oppression se mit à l’angoisser. Son état empirait et sa femme présentait une inquiétude croissante.

    J’ai alors entrepris de lui faire de l’EFT pour tenter de le calmer.  J’ai senti qu’il valait mieux ne pas le toucher. Par contre, je pouvais faire l’EFT sur moi, à son intention (c’est ce que l’on appelle l’EFT par procuration). Je lui ai demandé de me dire ce qu’il ressentait et, avec les mots qu’il mettait sur ses ressentis, j’ai fait l’EFT sur moi-même. Avec l’aide de mes amis, nous avons ainsi traité son angoisse, son oppression et sa difficulté à respirer. Je n’avais rien dit aux autres et pourtant, nous nous sommes tous retrouvés à faire de l’EFT ensemble pour lui, avec ses propres mots.

    Il s’est mis à bâiller et son visage a récupéré petit à petit un peu  de couleur. Il avait retrouvé son calme et son comportement habituels. Rassurés, nous avons repris le cours de notre repas. Cependant, quelques instants plus tard, de nouveaux symptômes sont apparus, avec des manifestations physiques comme une oppression thoracique, une douleur dans la poitrine ainsi que dans le bras gauche. Nous avons décidé cette fois d’appeler le médecin le plus proche. Arrivé très rapidement, celui-ci diagnostiqua un probable infarctus. Il appela aussitôt le SAMU et ordonna son transfert à l’hôpital.

    Notre ami se trouvait dans une situation grave, dont l’issue était incertaine. Malgré cela, il nous a surpris très agréablement car les signes d’angoisse et d’oppression observés précédemment avaient disparu. Il était tranquille et serein. L’EFT lui a permis de rester calme jusqu’à son départ à l’hôpital, et son épouse également. Tout s’est passé de façon paisible.

    Il est évident que l’EFT ne remplace pas l’assistance médicale en cas d’urgence. Mais cela peut être une aide précieuse pour soulager un état émotionnel intense qui serait défavorable au bon dénouement de la situation.

     EFT, mode d'emploi. Editions Jouvence. Maria-Elisa Hurtado et Luc Bodin


    Tags Tags : , , , ,