• L'EFT un jeu d'enfants

    « Dans ce livre, vous allez découvrir que l’EFT est un jeu d’enfant. Mais au fait, quelles sont les caractéristiques du jeu et des enfants ?

    Un jeu est avant tout amusant. C’est cet aspect qui va donner toute la légèreté nécessaire pour que l’alchimie de l’EFT se réalise. Un traumatisme a pour effet de « figer » les choses et de les solidifier. C’est vrai pour les gros chocs mais aussi pour les plus petits. Nous vivons tous de nombreux petits traumatismes, tout au long de notre vie. Parfois, ils restent comme de minuscules grains de sable qui empêchent notre mécanique intérieure de tourner avec fluidité.

    Avec l’EFT, nous allons par le « jeu » les rendre plus légers, les dédramatiser pour finir par les dissoudre. Un jeu a aussi besoin de créativité. Celle-ci va arriver grâce à notre cerveau droit, celui de l’imagination et de l’intuition que nous allons utiliser pour pratiquer l’EFT.

    Dans un jeu, il y a aussi, bien entendu, des enfants.
    Quelles sont les caractéristiques d’un enfant?
    Un enfant est sincère, direct et spontané. Un enfant vit dans le moment présent. Il dit ce qu’il pense et montre ce qu’il ressent. Il est transparent.
    L’EFT nous invite à redevenir enfant, à retrouver cette sincérité avec nous-mêmes, cette franchise.

    L'EFT un jeu d'enfants

    Il nous amène à accueillir le moment présent, à être « ici et maintenant ». Un enfant fait corps avec la vie, quand il joue avec un jouet, c’est comme si c’était vrai. Quand un petit garçon bouge une voiture, il fait le bruit (Vroum !!! Vroum !!)… il est dans la voiture. Il sent la voiture quand elle démarre, quand elle en tamponne une autre, quand elle tourne, quand elle freine brutalement. C’est pareil lorqu’une petite fille joue à la poupée, elle lui donne à manger, elle la lave, elle lui chante des berceuses comme si c’était son enfant

    Avec l’EFT, nous allons accueillir « ce qui est ». Nous allons lui donner toute sa place. Nous allons arrêter de raisonner et de réfléchir pour, tout simplement,« jouer » avec nos émotions et leur donner toute leur place. Elles reprendront ainsi leur rôle véritable, c’est-à-dire celui pourquoi elles sont faites, qui est de nous mouvoir, de nous faire bouger. En redevenant enfants, nous récupérons notre état d’innocence qui nous permet de nous accepter tels que nous sommes.

     Pour réaliser un beau tableau, il faut de la couleur : ce sont nos émotions. Osons jouer avec elles ! Elles ont tant de choses à nous apporter ! Et souvenons-nous aussi que le blanc n’est pas l’absence de couleur. Il est le mélange de toutes les couleurs !

     Alors, allons-y, créons ensemble une belle lumière blanche ! » 

     Texte tiré du livre : L’EFT par Luc Bodin et Maria-Elisa Hurtado-Graciet aux éditions Jouvence